La pratique du spa-jacuzzi dans la culrure japonaise



La culture japonaise accorde une place privilégiée à la pratique du bain depuis des centaines d’années. Au sein de cette culture, le bain, au même titre que les arts traditionnels bénéficie d’une attention et d’un soin tous particuliers. Cet attrait des Japonais pour les séances de relaxation dans l’eau chaude trouve sans doute son origine dans l’importation depuis la Chine et la Corée, du bouddhisme et la pratique de la méditation à partir du Ve siècle. La relaxation procurée par les bains brulants peut en effet être mise en parallèle avec le relâchement et l’oubli du corps prônés par le bouddhisme zen.

Des fondamentaux desquels découle la passion des Japonais pour le bain et la pratique régulière et ancestrale de séances de relaxation dans l’eau chaude, dans les cadres privé et public. En effet, au Japon, le bain se pratique aussi bien chez soi que dans des lieux public dédiés à cette pratique, sortes de bain publics, mais aussi dans les auberges traditionnelles au sein desquelles le moment du bain est un moment privilégié de la journée. Plus qu’un simple passe-temps, la relaxation du corps dans l’eau chaude s’apparente véritablement à un rituel incontournable. Ce fait s’explique par la place qu’a l’eau dans les pratiques religieuses nippones et notamment dans les rituels de purification du shintô. L’eau y joue un rôle particulier en tant qu’agent purificateur des souillures et en tant que réceptacle des divinités.

Mais la pratique du bain au Japon dépasse aussi le simple cadre des villes et villages, puisque la situation géographique particulière du Japon, qui est une île hautement volcanique, la rend propice à la génération de sources chaudes naturelles. Les Japonais, mais aussi les animaux peuvent ainsi profiter d’une séance de détente en pleine nature, en communion avec l’environnement, état cher à la population japonaise depuis des siècles. Les Japonais profitent ainsi depuis longtemps des bienfaits de l’eau chaude sur l’organisme, par exemple en termes de circulation sanguine et de décontraction musculaire.

L’Occident ne recèle pas de sources chaudes naturelles et ne bénéficie pas d’une tradition semblable à celle du Japon, cependant, il est désormais possible de profiter de bienfaits similaires grâce à l’expansion des marchés du bien-être et notamment par le biais des spas, couramment nommés jacuzzis. Oubliant au passage l’aspect médiation et communion avec la nature, les spas n’en reste pas moins le meilleur moyen de découvrir les vertus du bain, chez soi, ou en institut spécialisé. Le spa, par le bais de ces jets de massage (l’hydromassage ou hydrothérapie) et de l’action de l’eau chaude retrouve l’effet décontractant caractéristique aux séances de bain nippones. De telles séances permettent ainsi une importante relaxation, vous permettant de retrouver un parfait équilibre corporel et psychique face aux tensions du quotidien.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires